Sélectionner une page
[News] NASTY NESTA en voie de signer un second artiste Béninois ?

[News] NASTY NESTA en voie de signer un second artiste Béninois ?

Tous , nous connaissons la carrière artistique de NASTY NESTA : déja plus d’une décennie en arrière. Nous nous souvenons encore de son mythique morceau « Cotonouboy » , à qui il doit d’ailleurs, son appellation affectueuse : COTONOUBOY . La carrière de NASTY NESTA que nous avons découvert depuis peu, est celle de producteur d’artiste. NASTY NESTA décide donc de tendre la main à un jeune artiste en mettant les moyens à sa disposition pour son développement. Le premier choix de NASTY NESTA  se pose alors sur KEURBLAAN .

Celui ci devient alors le premier artiste BÉNINOIS signé chez ATHD , parce que oui, il y’a une autre artiste, de nationalité togolaise signée sous l’écurie de NASTY NESTA : ce n’est rien d’autre que la rappeuse togolaise AYAMEY , l’une des révélations du festival WAHH 2017

Suite à une publication  du making of d’une vidéo par NASTY NESTA dans la soirée du lundi 15 octobre 2018 , on se pose des questions sur un éventuel troisième recrutement du PDG de ATHD

 

la phrase « WELCOME LDS dans la #ATHDFamily » et le hashtag « #LaFamilleSagrandit » viennent alimenter nos soupçons d’une éventuelle signature de ce jeune rappeur, avec qui il est d’ailleurs en collaboration dans la publication. Ce premier morceau est il leur façon à eux d’annoncer cette nouvelle ? Si oui, cela est une façon très originale qui change des conférences de presse et du tralala médiatique. Nous en saurons un peu plus dans les prochains jours.

[News] NASTY NESTA & NETTE ROYALE teasent un nouveau vidéo clip

[News] NASTY NESTA & NETTE ROYALE teasent un nouveau vidéo clip

Depuis, la sortie du clip de  « NO PALABA » en collaboration avec FANICKO , Le cotonouboy a depuis sorti plusieurs morceaux dans le cadre des NASTYFRIDAYZ qui ont été très bien accueillis , surtout celui intitulé « PDG ». Certains attendent le clip de ce dernier de pieds ferme! Mais ce ne sera pas pour cette fois ci , car le rappeur, dévoilait hier sur sa page Facebook, le making off d’une vidéo à venir ce Vendredi 19 OCTOBRE 2018, avec 100 Mak  de NETTE ROYALE à la manœuvre! Ce qui inscrit au compteur, le nombre de vidéos de NASTY NESTA par NETTE ROYALE à 2 , en cette année 2018 , après celle de « NO PALABA »
On y découvre aussi, un autre artiste encore inconnu du public Béninois : TCHOKKS! NASTY NESTA signe sa publication avec le Hashtag « La famille s’agrandit ! » Serait ce un nouvel artiste de ATHD? TCHOKK’S serait-il le deuxième artiste béninois signé ATHD? en attendant , mystère et boule de gomme! Ce qui est sûr ce morceau est une collaboration et le son en fond sonore promet d’être lourd ainsi que la Video au vu de la forme et des grosses performances Actuelles de 100 Mak!

 

{Actu Rap 228} : Les 10 rookies du rap togolais à suivre de près !

{Actu Rap 228} : Les 10 rookies du rap togolais à suivre de près !

En 2018, parmi les nouvelles générations du rap africain de la côte ouest, on ne saurait ignorer la crème togolaise du rap. Même si au Togo, le rap est une tendance qui connaît des difficultés à rebondir sur le plan international, une nouvelle pousse ne cesse de se renouveler, une marge de progression, une fraîcheur, une combativité particulière animent ceux qu’on peut présenter comme les 10 rookies à suivre de près sur le 228 !

1- Pikaluz, bientôt sur le pic….

Il est présenté comme le meilleur potentiel actuel du rap togolais, une réussite qui vient de son originalité, il rappe en vernaculaire « Mina » et à partir de là a su créer son identité particulière. Il travaille dans l’underground depuis 2006, et en 2018 le glas semble avoir sonné pour le voir récolter les fruits de son style unique, de sa fougue et de son inspiration.

Regardez « Bintoua » https://www.youtube.com/watch?v=s-KqQVRn_G

 

2- Erythier, le « Wamenobévi »

Il est l’un des meilleurs de cette génération de rappeurs à être sur les bons coups. Comme son dernier hit « Waménobévi » le témoigne, c’est un jeune de 22 ans pour qui les choses n’ont pas toujours été en or mais il a su tracer sa route vers une signature sur le label Self Made Men de Blaaz qui contribuera sans doute à son éclosion !

Régardez « Waménobévi » : https://www.youtube.com/watch?v=PkqHICsi0CY

 

3- Yaknou, le duo à suivre

 

Ce duo est présent dans le game depuis des années et le temps semblent leur avoir donné l’expérience dont ils ont besoin pour rebondir. Leur flow et leur aisance lyricale parlent en leur faveur !

 

Suivez « Ewluidé » de Yaknou : https://www.youtube.com/watch?v=C67RZ1Zu6j0

4- Kiko, ce talent précoce

Malgré son aventure inachevée avec la Get Ready Gang, Kiko, ex-King Drew, est très déterminée pour asseoir son talent à l’échelle du pays, il pourra compter sur sa voix unique et envoûtante !

Suivez « Ogna » de Kiko : https://www.youtube.com/watch?v=QGdfco_NeyI

 

5- Irok, le rookie en mode afror’nb

Grâce à sa persévérance, Irok fait parler de lui à partir de 2016 au Togo sur le morceau « Edjigné » un concentré de rap et d’afror’nb, une sauce qui correspond plutôt au public togolais. On a peut-être notre prochaine star de l’AfroR&B !

 

Suivez « Edigné » de Irok : https://www.youtube.com/watch?v=fnq8sjmDgXM

 

6- Boga Bellow, flow saccadé !

Lauréat de la catégorie découverte des All Music Award 2017, il a un flow saccadé qu’il marie à merveille sur les rythmiques africaines très mélodieuses ! Un talent sûr !

 

Suivez « Bada Bada » de Boga Bellow : https://www.youtube.com/watch?v=G5q_pHiKWvo

7- Diff Plies, unique dans son délire

Diff Plies est plutôt unique en son genre et se développe vers un rap original à base de technique et de fougue. « Django » son premier projet qui lui a permis d’intégrer le cercle des artistes togolais au centre de l’actualité !

Suivez « Atofa » de Diff Plies : https://www.youtube.com/watch?v=nc1jmgeFccE

8- Iziwin, représente depuis la région des plateaux

Il a plusieurs cordes à son arc, il est artiste, poète, slameur, rappeur et aborde des thèmes assez variés comme l’amour, la joie de vivre, la paix, un style décalé mais multi-disciplinaire qui ne présage que du bon !

Regardez : Mood Afro Dance de Iziwin https://www.youtube.com/watch?v=OP1T_-U4D-w

9- Lamenace, No comment !

 

Même si, il a encore beaucoup à prouver dans son domaine, il reste une grosse menace pour le game comme son blaze l’indique si bien !

 

Suivez Wetrivi Lamenace : https://www.youtube.com/watch?v=oOfSCl5dDe8

 

10- El Miliaro, solide et authentique

Avec son morceau « Ali Jezz », il a cartonné et on espère le voir vraiment rebondir et se créer sa place dans le game togolais !

 

Suivez « Ali Jezz » de El Milliaro : https://www.youtube.com/watch?v=ff91wxTLBa8

Des artistes aussi talentueux les uns que les autres et qui ne cesse de pousser sur les scènes loméennes, même si la concurrence reste rude et les moyens de financement rares, des chances restent pour ces pépites de rebondir. Aujourd’hui, il est clair que les talents doivent être bien entourés pour réussir et pas une équipe qui joue bien son rôle aux différents niveaux de l’évolution d’un artiste. Rdv en 2019 pour découvrir ceux qui auront réussi sur le marché togolais ou africain !

 

Par JudeB.

 

[Interview] L’an 1 de l’album NOUBIYOYO : NASTY NESTA fait un premier bilan

[Interview] L’an 1 de l’album NOUBIYOYO : NASTY NESTA fait un premier bilan

Bonjour, présentez- vous aux abonnés de COTONOUBOY

Nasty Nesta, COTONOUBOY Artiste Béninois

Il y a dix ans vous sortiez votre premier album, « Il le fallait » Après cette décennie quels sont les retours ?

L’album « IL LE FALLAIT » a bien vécu, et certains titres ont traversé le temps et continuent à faire réagir le public. Je pense qu’une partie du public à grandi avec cet album, et à un attachement particulier avec celui-ci. C’est gratifiant !

Nous faisons un voyage dans le temps pour atterrir en 2017 pour l’album NBYY qui lui, a un an aujourd’hui, comment se comporte t’il sur le marché actuel ?

L’album NBYY a été bien accueilli par le public et les médias. FAUT PAS ME QUITTER et NO PALABA sont rentrés en playlist sur TRACE TV, et ont vraiment bien tourné. J’ai gagné un public plus large aussi avec cet album. Je le vois aux réactions dans les concerts, ou même aux endroits où on m’appelle pour jouer. C’est cool ! Tout se passe comme prévu.

Combien d’exemplaire vendus (physique et téléchargement) à ce jour ?

J’ai suivi les chiffres le premier mois et après j’ai lâché ! Je sais juste qu’on a atteint nos objectifs sur le physique plus vite que prévus. Cet album a été néanmoins plus rentable sur les scènes qu’avec les ventes tout support confondus.

Certains ont trouvés que NASTY NESTA s’est beaucoup « travesti » dans cet album, surtout avec votre morceau Rumba, que répondez-vous ?

Ah bon ? C’est bizarre, j’ai entendu des critiques mais en un an c’est la première fois que j’entends celle-là ! Dans ma carrière il sera un album de transition vers autre chose, soit musicalement, soit vers une autre étape de ma carrière ! c’est comme ça qu’il sonne à mes oreilles. Le plus important c’est que cet album me plaise et que je prenne toujours du plaisir à le défendre.

Si vous devez garder un seul morceau sur l’album NBYY ce serait lequel ?

Rien d’autre en feat avec BSYD ! Ce morceau représente beaucoup pour moi, et me rappelle ce que je fais dans ce game ! En terme de lyrics, et d’émotion c’est le morceau le plus abouti. Et le couplet de Rawad (BSYD)… et ce qui se passe dans sa carrière aujourd’hui !! je me dis tout était écris, tout est écris … et que le meilleur reste à venir

Si vous devez dire un seul mot pour faire le bilan sur cet album ?

9

Depuis la sortie de l’album, nous avions eu les clips de « NBYY, Faut Pas Me Quitter et NO PALABA », quel titre pouvons-nous avoir en vidéo prochainement ?

J’ai encore l’embarras du choix, on verra bien ! (Sourire)

L’année dernière vous aviez offert un cadeau à vos fans à l’occasion de votre anniversaire. Il y’aurait-il un cadeau cette année aussi ?

 C’est désormais une tradition, non ?

Votre mot de fin ?

FIN

{Nouveauté, Afrique, Diaspora} :  Kôba Building revient fort avec « Faire le vide » !

{Nouveauté, Afrique, Diaspora} : Kôba Building revient fort avec « Faire le vide » !

Le « Ghetto Buidling Baby » est de retour pour de vrai !

La légende du rap africain francophone n’a pas lésiné sur les moyens pour son retour. BLVCK ROSES son dernier album a fait couler de l’encre depuis le mois de Mars 2018 et Kôba Building montre bien qu’il est de retour pour reprendre son trône à travers l’excellent cocktail de R&B et de rap « Faire le vide ». Une somptueuse réalisation de Wida Studio, le King profite de son installation en France pour tourner le visuel dans la ville Lumière Lyon. La ville porte son nom, les couleurs et la modernité de la ville ne peuvent que mieux accompagner les vibes de Kôba  en collaboration sur le morceau avec Apollon et Don Nakess. La mélodie très réussie du morceau porte très bien la mise en scène réussie qui explique  ces relations amoureuses où la tension monte et le besoin de faire le vide s’impose.On ne pouvait pas mieux attendre pour le retour du Kôba Building !

Visualisez « Faire le vide  » de Kôba Building !

 

 

Streamez et téléchargez « BLVCK ROSES ici : https://fanlink.to/BlvckRoses

Par Jude

 

 

 

[NastyFridayz 5] Yumi et NASTY NESTA font monter la température avec leur collaboration

[NastyFridayz 5] Yumi et NASTY NESTA font monter la température avec leur collaboration

Jeune femme d’origine nigériane, YUMI  est une artiste au multiples facettes , capable d’exceller dans le rap comme dans le dance hall. Sur son tout premier EP intitulé ARIES , la jeune artiste ne manque pas d’inspiration et touche à beaucoup d’univers musicaux.

 

Ayant effectuer une reprise du morceau « LUCIDE » de NASTY NESTA , YUMI considère le rappeur comme une sorte de mentor dans la musique. C’est d’ailleurs ce qui a valu au rappeur d’être le seul Guest sur premier album de YUMI.  Ils annoncent enfin, leurs collaboration intitulée  » VIDé VIDé » Découvrez …

[Chronique] NASTY NESTA , père de deux enfants de dix ans

[Chronique] NASTY NESTA , père de deux enfants de dix ans

-Par DAH AGBOCAME

Cela fait exactement dix ans, que Daniel Malangue, de son nom de scène : NASTY NESTA ou encore appelé affectueusement COTONOUBOY, affirmait de façon officielle sa volonté de prendre part à l’écriture de l’histoire du HIP HOP béninois. Avenir déjà tracé pour devenir un cadre d’entreprise ou un juriste comme sa mère : Maître Marie Elise GBEDO, le jeune Daniel a très tôt suivit le chemin de sa passion la musique.Déjà à l’age de 13 ans il commençait à manifester son amour pour le rap.Entre ses études et ses débuts avec le groupe CINQUIÈME ÉLÉMENT, en compagnie de ses amis ERAY,DCH et BMG YARI , NASTY NESTA faisait preuve de performance, peu à peu même si il n’était pas encore réellement connu du public. C’est son premier album intitulé : « IL LE FALLAIT » sous le label CCC  qui va révéler encore plus l’artiste aux devants de la scène urbaine béninoise. Cet album voit le jour le 14 AOÛT 2008, ce qui fait en ce jour, 10 ans que NASTY NESTA sortait son premier album. (Boss’or c’est anniversaire inh faut pas nous négliger) . Un album , qui, même  dix ans après continue de faire parler de lui notamment à travers le mythique morceau de l’artiste COTONOU BOY, qui , lui aussi fêtait le 10 Août 2018, ses dix ans. (Nasty ça fait un anniversaire de jumeaux là , ça peut pas passer sous silence inh…)

Le morceau « COTONOUBOY » aura été le morceau phare de l’artiste , qui n’a fait que montrer au plus grand nombre le talent de NASTY NESTA. Le morceau REPONDEUR à la suite de COTONOU BOY , ne venait que confirmer ce talent.

Après Cet album sorti sous  COTONOU CITY CREW , qui a définitivement mis la lumière sur l’artiste, celui ci enchaîne , les collaborations et surtout les refrains sur de nombreux projets. NASTY NESTA dévoilait donc son talent pour la chanson. On se souvient très bien, de son refrain et de son couplet sur le morceau PERLE RARE de DIAMANT NOIR …

NASTY NESTA montrait peu à peu son talent artistique en prouvant qu’il pouvait  faire  aussi bien le rap que  la chanson. C’est ce coté artistique que nous retrouvons vraiment dans son dernier album « NOUBIYOYO 9/9 »  sorti neuf ans après « IL LE FALLAIT », un album où l’artiste explore de nombreuses sphères musicales: de la rumba, à l’afro en passant par le dance hall…NASTY NESTA a surpris nombreux tant dans le bon sens que dans le mauvais: certains pensent que ce dernier album est une réelle performance , d’autres pensent que le rappeur s’est un peu « TRAVESTI »

Aujourd’hui, le tout premier album de NASTY NESTA a dix ans et il est aussi temps de faire un état des lieux sur son parcours jusque là. Depuis « IL LE FALLAIT », l’artiste n’a pas cessé de travailler et de maintenir la barre haute. Le nom de NASTY NESTA revient souvent quand il s’agit de faire un top 5 des rappeurs les plus talentueux de ce RAP GAME Béninois. Le rappeur a également fait ses preuves dans la mode urbaine notamment avec sa marque de street wear ATHD, tout en gardant son coté #PDG de son agence de communication. NASTY NESTA a le talent et ceci reste indubitable.

Mais la malédiction que partage nombreux rappeurs plane également sur lui : « LEUR MUSIQUE NE S’EXPORTE PAS A L’INTERNATIONAL » .. Hélas! Néanmoins , le parcours et l’influence du rappeur reste irréprochable !

Nous  souhaitons beaucoup de tubes et le succès international à l’artiste et précisément à son dernier morceau #PDG sorti le 10 Août 2018 , soit DIX ANS jour pour  jour, après la sortie du  classique COTONOUBOY.

Que le précédent donne un peu de son succès au suivant !

Alors, rendez-vous dans 10 ans pour parler du parcours de l’album « NOUBIYOYO » et du morceau PDG

{Actu Urbaine} : Quand Axel Merryl fait rire sur un morceau de Kobâ Building !

{Actu Urbaine} : Quand Axel Merryl fait rire sur un morceau de Kobâ Building !

Ce vendredi 11 août passée, une vidéo Vine de l’humoriste béninois Axel Merryl a pris possession de la Toile dans l’univers urbain africain.  Dans la vidéo, Axel fait marrer son auditoire autour d’une mise en scène sur le morceau « Faire le vide » de Kôba Building. Une vidéo plutôt réussie qui a accroché dès sa sortie à visualiser ici :

https://www.youtube.com/watch?v=dGvgGVzUC88&feature=youtu.be

Une vidéo qui relance la fièvre autour du morceau « Faire le vide », de l’artiste et de son album BLVCK ROSES sorti depuis la mi-mars. Rappelons que l’album est disponible sur toutes les plateformes digitales : https://fanlink.to/BlvckRoses

En attendant d’avoir davantage de nouvelles de la légende du Rap Africain, reécoutez « Faire le vide » en featuring avec Apollon et Don Nakess ici :

[News] Nasty Nesta & FAMILYZIK: du coaching à la collaboration

[News] Nasty Nesta & FAMILYZIK: du coaching à la collaboration

La compétition de chant BENIN STARS TOUR a fait croiser les routes de NASTY NESTA et de FAMILYZIK, qui a d’ailleurs a fini vainqueur de cette compétition. En effet, NASTY NESTA a été le coach de ce groupe pour le conduire à prétendre au sacre et à le remporter. Après la compétition, les candidats et leurs coach quittent cet univers pour se rejoindre entre artistes, afin de collaborer .

Les cinq artistes nous emportent tous sur les terrains de la coupe du monde! La fièvre de la coupe est encore présente, même si le mondial est passé il y’a quelques jours. FAMILYZIK et NASTY NESTA abordent une thématique très banale mais quotidienne et véridique : « Nous, supporters des clubs ou pays européens nous nous tuons à crier , à supporter, à se sentir mal pour ces clubs européens, bien qu’étant sans emploi et affamés, alors que ces joueurs que nous supportons sont tous à l’abris du besoin et brassent des millions qu’ils jouent bien ou pas » Tel est en effet la substance de la prochaine collaboration entre FAMILYZIK et NASTY NESTA. « YEKODOUNOUGOHO » , pour notifier que ces joueurs sont tous à l’abris du besoin et qu’il est temps que nous même à notre tour , nous fassions du flooz !

Pour la petite anecdote, cette chanson ou du moins son refrain a été inspirée au groupe, pendant la compétition du BENIN STARS TOUR, lors d’une épreuve d’improvisation sur une prod . FAMILYZIK a su suivre le rythme de cette prod en proposant le refrain de ce morceau. Une performance que le public et les jurys ont appréciés.

  Rendez-vous très bientôt sur les plateformes pour découvrir cette collaboration,qui tiendra, nous espérons, toutes ses promesses!

[NEWS] TYAF, à la conquête de la Cote d’ivoire

[NEWS] TYAF, à la conquête de la Cote d’ivoire

-Par DAH AGBOCAME

C’est ce jeudi 5 juillet sur sa page facebook que, MEKO, le producteur de TYAF annonce la nouvelle de la collaboration entre TYAF et le groupe de rap ivoirien ALL BLACK. Ce même groupe auteur du célèbre morceau « ALADJII » , en feat avec KIFF NO BEAT .

 

Espérons que cette collaboration avec TYAF connaisse un succès et que celui ci gagne le marché de la cote  d’ivoire. Rendez vous est donc pris pour ce samedi 7 juillet 2018 pour découvrir le morceau..