Sélectionner une page

 Par Jaurès Bradley!

On peut dire qu’un vent d’espoir souffle dans les coulisses du label WeMagic dont le principal leader est connu sous le blaze de Kemtaan. Si ce dernier s’est lancé dans la production des jeunes talents à travers son label, alors tirons-lui un coup de chapeau. Car, il a compris comme bien d’autres que, pour un avenir meilleur de la musique urbaine béninoise, il faut soutenir l’actuelle génération et non essayer de lui ravir la vedette. T!Boy, tel est le pseudonyme du premier jeune artiste officiellement signé sous le label.

Ce blaze parait un peu étrange à la prononciation. Il ne s’agit pas d’un ‘’i’’ entre le T et Boy pour que l’on prononce facilement TiBoy, mais plutôt d’un point d’exclamation qui complique tout. A l’école, on nous a tout appris sauf comment lire les mots avec des points à l’intérieur. C’est original certes, mais il ne faudrait pas qu’on lise comme ces vieux qui n’ont pas la totalité des 32 dents non ? (Rire).

Bref ! C’était le 12 Novembre dernier que WeMagic nous présentait son poulain à travers son premier single officiel ‘’Je Ne Rêve Pas’’. On l’aurait aperçu une fois sur un single intitulé « Migba Do Tchin » en featuring avec de Young CCB et Perry. Et là on découvre qu’ il serait pris sous les ailes de Kemo. Qu’a t-il de si spécial pour intéresser ce grand aîné de la musique qui approche rarement les artistes du pays? Découvrons!

tiboy

Téléchargez ici 

A l’écoute de ce single, on ressent une forte influence du rappeur Kemtaan. Oui, c’est la toute première impression que l’on peut avoir quand on écoute avec une oreille attentive. 

Performance de l’artiste: 

T!Boy est bien à l’aise dans son délire. Sa voix gravée et bien travaillée, épouse le corps de l’instrumentale et offre quelque chose d’agréable à l’oreille. Son style de musique est bien coloré et reflète quelque chose de nouveau. Belle entrée dans la musique!

Le refrain a été bien inspiré. « Dans ma vie, je rêve pas d’une grosse voiture/ Ni de me taper la meilleure créature/Juste une bonne tchoin/ RAF qu’elle soit belle ou moche/Je veux m’mettre bien/ ». Ah La vie de Louga !

Par contre, le texte est vide. Au premier couplet, l’artiste est passé à côté de l’esprit du rêve. Il n’y a que deux vers qui illustraient le concept : ‘’D’autres rêvent de réussir de Gucci, Gucci/Moi, je rêve de teaser de peu et de pussy, pussy’’. Il pouvait mieux travailler ce couplet en suivant ce rythme par exemple que de sortir des phrases telles ‘’Sandra, Andréa sont des filles qui ont de gros culs’’. Oui, on a compris qu’il serait un fan de culs.

En tombant sur ce titre, on est tenté de découvrir ce dont l’artiste ne rêve pas. Et quand on finit de l’écouter, on se résume à l’hypothèse que T!Boy ne rêve pas d’être riche mais plutôt faire la belle vie en compagnie de ces filles aux bonnes fesses. Oui ! Appelons les choses par leur nom…

Le concept est original et pouvait faire parler de l’artiste dans la street si cela s’orientait aussi sur l’univers de ses auditeurs. Il pouvait sortir des idées comme : ‘’Pourquoi rêver d’une Range Over si avec une Focus, je me déplacerai de la même manière ?/ T’as une villa 10 chambres, avec ma chambre-salon, j’ai bien dormi hier/’’.  

Ce sont des phrases qui accrochent et qui peuvent changer la mentalité de plein d’autres. Facilement, le morceau tournera de lui même dans nos rues, parce qu’en plus d’être riche en vibe et particulière, sa musique parle. Nos chaines médias ne trouveront donc aucun inconvénient à diffuser le morceau sur les ondes puisqu’ils se sont toujours dits que la musique hip-hop ne sort rien de bon.

Généralement, nos artistes restent fermés dans leur monde. Mais ils gagneraient plus à entrer dans celui de leurs fans. Interagir avec eux!

Plus loin en ce qui concerne la construction du morceau, je reste un peu sur notre faim. Il aurait pu nous gratifier d’un deuxième couplet avant de rajouter le pont : « Chicha(Non), Pizza (Non), Gari (Oui), Kluiklui (Oui) ». Cela pourrait aussi allonger le single à plus des 2minutes 19 secondes que cela fait. Ce n’est pas un extrait tout de même, c’est un son qui lance un artiste. 

Notation:

Instrumentale: 09/10

Texte: 03/10

Flow: 07/10

Ambiance Groove: 08/10

En résumé, l’artiste s’en sort avec la mention ASSEZ-BIEN (13,5/20) pour son premier single officiel.

En dehors de la légèreté des lyrics du morceau, je souligne que le son est bien dans son ensemble et de bonne qualité. Je suis juste sensible aux lyrics d’un morceau et c’est la raison pour laquelle je ne me suis pas du tout retrouvé personnellement. D’où cette note au critère Texte! Du courage à l’artiste pour la suite et j’espère toujours le meilleur..

A base de ces critères, quelle note donnez vous au morceau?

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Related posts: