Sélectionner une page

Le rap a du mal à se conjuguer au Féminin en Afrique (et pas qu’en Afrique d’ailleurs). A part quelques rares exceptions (Nash en Côte d’Ivoire, Eno au Ghana, Vicky au Gabon) les meufs peinent à s’épanouir dans cet art.

Il semble néanmois qu’au Togo, il y ait un vivier d’Amazones du Mic. La vidéo ci après est un cypher sur une instru qui à beaucoup tourné au Togo #PèreCastor et sur laquelle les rappeuses MARTY BRAMES, FLASH MARLEY, AURLY SHIAKY, MILLY PARKER (pourquoi elles ont toutes des noms composés ? lol)  kickent. 

L’exercice est interessant, elles ont toutes des personnalités différentes, c’est rafraichissant de voir des meufs qui rappent! C’est prometteur! 

Vous ont-elles convaincu?

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Related posts: