Sélectionner une page

-Par DAH AGBOCAME

Ce n’est vraiment plus un secret pour un averti de la sphère musicale urbaine du monde en général,et du Bénin en particulier : Le RAP régresse !

Le visage qu’avait la musique urbaine béninoise des années 2000 jusqu’en 2015 n’est plus celle que nous connaissons maintenant. Une question revient souvent dans les têtes et dans sur les lèvres : la TRAP ou la tendance n’est -elle pas entrain d’étouffer le RAP ? surtout au Bénin?

Cette question, plusieurs précurseurs se la pose, en l’occurrence AMIR EL PRESIDENTE l’un des anciens de cette musique urbaine , qui se revendique l’un des gardien de celle ci.Son inquiétude va jusqu’à  annoncer une éventuelle disparition du RAP d’ici deux ans au Bénin si rien n’est fait. Ainsi il convient de se poser la question suivante :  POURQUOI LE RAP ATTIRE MOINS LA NOUVELLE GÉNÉRATION? Question intervenant dans un contexte où sur cinq sorties musicales effectuée par cette génération nous peinons à retrouver un seul son 100% RAP, un son qui ne soit « distillé » .  Question intervenant également dans un contexte où la majorité des précurseurs du rap béninois se retirent et que cette nouvelle génération s’étends de plus en plus. 

Pour donc réfléchir sur ce sujet, et obtenir les avis de certains acteurs de la musique urbaine Béninoise, un débat est organisé et sera modéré par NICK TCHAOU avec pour invité : AMIR EL PRESIDENTE,CRISBA,XTIME,BORGIA. 

Le principe est simple: le débat sera lancé le Mercredi 18 juillet 2018 à 16h à travers un direct du modérateur, ensuite s’en suivra les directs de chaque artistes sur leurs page Facebook, afin de donner leurs avis et de défendre leur points de vues respectifs. Rendez- vous est donc pris pour ce mercredi pour le débat : « POURQUOI LE RAP ATTIRE MOINS LA NOUVELLE GÉNÉRATION ? « 

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Related posts: