Sélectionner une page

Qu’est ce que le WAHH?

Lancé en 2015 le WAHH « We Are Hip Hop »est une plateforme qui réunit la jeunesse Togolaise autour du Hip-hop et de ses disciplines. Pour y avoir assisté, il y a bien longtemps qu’un évènement hip-hop m’avait autant fait kiffer, Loin des concerts formatés où l’artiste vient pour son cachet, où le public snobe, où la sono est pourrave, où tu as du playback sans fin, bref le genre d’event qui sert à rien quoi!! 

Pourquoi toute la rédaction COTONOUBOY.COM sera au WAHH?

  1.  Il y aura stand de graffiti expressif, le MC et le Dj auront une scène endiablée juste pour démontrer leurs capacités sans limites, les artistes underground défendront leur « flow » sur une vraie scène en face d’aînés prêts à les encourager et enfin, le public aura droit à une scène live inédite entretenue par les meilleurs talents du HIP HOP sous régional.
  2. La quatrième édition de WAHH grandit en niveau, l’événement développe une connotation internationale et pédagogique. l’innovation de cette année est l’’intégration au programme du championnat mondial END OF THE WEAK (EOW) dont le Togo sera le quinzième pays participant.

3.Il y a 1 billet d’avion à gagner pour représenter ton pays a la finale 2016 des EOW! l’inscription est ouverte aux MC’s du Bénin également. (les gars allez représenter!!!)

4.Il n’y a dans la sous-région aucun évènement de cette envergure. Si tu aimes le hip hop tu dois voir ca.

5.En 2015 WAHH c’était :

  • 2000 spectateurs, 4000 fans
  • 2 spectacles gratuits
  • 1 spectacle international sur libre contribution
  • 35 artistes chanteurs
  • Un concert live DOVE’N’D xNASTY NESTA
  • 3 sessions de freestyle avec des underground
  • 2 Dj de renommée internationale, DJ HIGHFA (Bénin) et DJ DIAMONDZ (Togo)
  • 500 T-Shirts écoulés sur les 3 éditions x 150 Albums vendus (Venez placer vos produits)
  • Un atelier de formation en Gestion de Carrière avec deux formateurs internationaux : Magali Wora Palmira (Gabon) de REAL BLACK MUSIK et Tam Akim Toutou (Togo) de FANGA MUSIC en partenariat avec le GOETHE Institut, auquel 60 personnes ont participé.
Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Related posts: